Molki, la pétanque finnoise... ou petit DIY à l'usage des lassés du cochonnet

 
 
Que ne serait l’Été avec un grand E sans 2 ou 3 paires d'amis,, et une bonne partie de pétanque?
Oui mais voilà, les années passant et les rides apparaissant, les boules et le cochonnet peuvent avoir perdu un peu de leur fraicheur, Alors pour remettre un peu de piquant dans l'affaire, je vous propose aujourd'hui d'explorer le bon côté de notre superbe société ultramondialisée et d'aller piquer leur pétanque à des Finlandais.
C'est nouveau, c'est rigolo, c'est un petit tuto pour animer vos soirées Ouzo à peu de frais (ah la Mondialisation)
Voilà le DIY du jour, Molki, la pétanque finnoise : 
Matériel :
  • 2 mètres de tuteur en bois fraisé ( ça évite les échardes)
  • un petit pot de peinture (à métal, à bois, le reste du pot de la customisation de l'armoire de mémé, bref ce que vous avez sous la main tant que ce n'est pas trop lavable... En même temps vous allez pas faire une partie sous des trombes d'eau donc...)
  • une scie (angulaire, manuelle, ça dépend de votre degré de bucheronnitude canadienne)
  • de l'huile de coude et/ou un bricol boy or girl
Sciez les rondins de bois en 12 tronçons d'une douzaine de cm, à l'angle identique (un peu comme vous coupez des carottes en bâtonnets, ça vous fera juste un peu plus suer...au sens propre comme au figuré). D'où l'utilité d'avoir une scie angulaire. Mais si vous n'en avez pas, votre Molki sera juste un tout petit peu plus « Home Made »...(Ah le côté authentique de l'artisanat...)
 
Demandez à quelqu'un qui a dépassé le stade du bonhomme têtard en dessin (ce qui élimine de fait la plupart des adultes de ce Monde également) de vous dessiner des jolis numéros réguliers de 1 à 12 sur les tronçons découpés.
Découpez un dernier morceau de rondin à angle droit cette fois, et d'une longueur d'à peu près 20 cm.
Laissez sécher la peinture, Quelques heures plus tard, c'est prêt vous pouvez passer à l'action.
La règle du jeu est très simple : 
Regroupez les quilles (peu importe l'ordre des numéros). Mettez vous à une distance convenue en fonction de l'âge des joueurs (de 6 à 118 ans, sachant que l'âge doit nécessairement être recalculée) : Lancez le rondin non numéroté vers les quilles. Si vous en faites tomber une, vous gagnez le nombre de points marqués sur la quille en question. Si vous en faites tomber plus d'une, vous vous attribuez un nombre de points égal au nombre de quilles touchées (vous en shootez 5, vous avez 5 points quoi...). Et ainsi de suite, en alternance avec vos comparses de jeu...
Le premier qui arrive à 50 pile a gagné.
Mais.
Si vous dépassez 50, vous retombez à 25.
Vous voilà parés pour le bout de la nuit essayé et approuvé par moi et la famille S.